Tongue drum ou hang drum : quelles différences

image d'un hang drum face à un tongue drum

Vous avez du mal à vous décider sur l’achat d’un tongue drum ou d’un hang drum ? Notez bien que l’article que nous avons préparé ici vous aidera au maximum dans votre choix. Voyons les critères que vous pourriez prendre en compte.

Généralité sur les deux instruments

D’abord, commençons par voir le tongue drum qui fait partie de la famille des idiophones. Cet instrument produit du son directement depuis le matériau. Ainsi, vous pourriez vous servir de vos mains ou de mailloches (appelé aussi maillet) pour jouer de la musique à la fois douce et relaxante. Notez alors que cet équipement est très facile à utiliser. Effectivement, vous n’êtes pas obligé d’être un maître de la musique pour profiter des avantages offerts par un tongue drum sans faire la moindre fausse note. D’ailleurs, vous verrez que cet instrument offre une parfaite approche intuitive de la musique. Mis à part l’utilisation pour l’éveil musical, il pourra aussi vous servir pour une musicothérapie ou une méditation. Mais il y a un grand bouleversement qui est en train de s’opérer avec l’arrivé chez Dreamsound™ d’un nouveau tongue drum avec 16 notes. Cela lui permet de rentrer dans la cour des grands ! Toutes les limites qu’un musicien reproche habituellement à ce type d’instrument ont été brisées. D’un autre côté, le hang drum vous procurera les mêmes bienfaits que le tongue drum. Ainsi, les différences résident sur certains points que nous allons voir ci-après.

Les critères qui différencient le tongue drum et le hang drum

a/ Le coût 

Le premier point que vous devriez prendre en compte est le coût de ces instruments. Effectivement, le tongue drum peut être disponible entre 350 et 1200 euros tandis que le hang drum semble coûter beaucoup plus cher. Plus précisément, ce dernier peut aller de 1900 euros à plus de 3 000 euros. D’ailleurs, l’achat du hang se fait dans la plupart du temps sur commande, avec des délais d’attente pouvant aller jusqu’à plus d’un an ! Cela est aussi dû aux différences de processus de fabrication.

b/ La sonorité 

Mis à part cela, le hang drum offrait jusqu’à présent plus d’options dans la production de son. Mais ce n’était sans compter l’arrivée du Dreamsound™ 16 notes cité juste au-dessus et dont vous pouvez en savoir plus en suivant ce lien. Toutefois, vous devriez appliquer un certain apprentissage combiné à diverses techniques pour maîtriser le hang drum contrairement au tongue drum. Ce dernier peut être facile d’utilisation même pour un novice en musique.

c/ La taille

Concernant la taille, un tongue drum ne possède qu’un diamètre de 30 cm en moyenne contre 60 cm pour le hand drum. Ce point aura des impacts sur le transport de ces instruments. En outre, vous devez savoir que le fait d’être petit ne rend pas le tongue drum plus fragile que son cousin.Bien au contraire le hang se montre plus fragile, à cause, de son processus de fabrication surtout au niveau de l’accordage. Un choc ou une longue exposition à la chaleur peut fortement déformer l’instrument et finir par le désaccorder contrairement au tongue drum. Notons que l’accordage de ce dernier se fait directement depuis l’intérieur de l’instrument lui-même grâce à un système d’aimant très puissant.

d/ Les notes 

L’autre différence vient des notes. Pour le hang les notes sont martelées. Tandis que pour le tongue les notes sont découpées selon différentes techniques en fonction du fabricant.

une moitier de hang drum et un emoitier de tongue drum pour voir la différence des notes

Conclusion

Pour conclure, la personnalisation de votre instrument est possible avec un tongue tandis que le hang reste toujours neutre. Cela est, je pense sympa d’avoir un instrument qui vous ressemble et qui est unique comme vous ! 

À présent, la balle est dans votre camp, bon choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.